Paris sous les fraises

PARIS SOUS LES FRAISES

ferme urbaine paris

Marie Claire Maison, par Victoria Marty

Instaurer de manière pérenne de la verdure dans l’espace urbain, c’est le pari relevé par l’Association Française de Culture Hors-Sol et son joli projet « sous les fraises ». Le projet prend de l’ampleur, questionne et suscite de l’intérêt puisque le toit des célèbres Galeries Lafayette accueille désormais « sous les fraises » et se transforme en un laboratoire végétal en plein cœur de Paris.

Depuis 2013, la ville de Paris encourage les initiatives novatrices via « Végétalisation Innovante », un appel à projets dédié à l’expérimentation de procédés de végétalisation durables pour le Paris de demain. C’est dans ce cadre que, l’Association Française de Culture Hors-Sol s’est fait remarquée. Elle y présente le projet « Sous les fraises » qui veut réintégrer de manière inattendue la culture biologique, au plein cœur de la ville, et ce sans perte d’espace.

Quelques mois plus tard, « Sous les fraises » s’installe sur les toits d’un des lieux les plus fréquentés de Paris, les Galeries Lafayette. Le principe ? Installer un procédé de culture hors sol, c’est-à-dire vertical, adapté à la nutrition organique des végétaux pour explorer les potentiels écologiques, économiques et sociaux d’une relation repensée entre production maraîchère et la ville. Comment ça fonctionne ? Sur le toit, le jardin mobilise environ 500m2 au sol pour déployer plus de 1000m2 de surface de culture. Ainsi installé, l’espace disponible est démultiplié.

D’autant plus que les plantes cultivées en ville sont moins polluées qu’on pourrait le penser. Des études ont montré que c’est la terre qui capte, à la manière d’un filtre, et accumule les polluants présents dans les eaux de ruissèlement. Or, le jardin des Galeries Lafayette est irrigué en circuit fermé, ce qui limite considérablement le contact avec les polluants. D’autant plus qu’aucun pesticide ou traitement chimique n’est utilisé, ces produits sont donc d’une grande qualité.

On aimerait que ce lieu, insolite et novateur serve de modèle et inspire d’autres initiatives de ce genre, pour prouver enfin que la ville n’est pas un milieu stérile, bien au contraire. Réintégrer un écosystème stable au sein de la ville permettrait en effet d’en améliorer la qualité de l’air, de créer de l’emploi à partir d’une démarche bénéfique pour l’Homme et l’environnement et surtout de mettre en place un système de renouvellement urbain durable.

Sous Les Fraises
Toit des Galeries Lafayette
40 boulevard Haussmann
75009 Paris
Jusqu’en octobre 2016

© 2019 - Sous Les Fraises | All Rights Reserved